Actualités NTIC

Retrouvez l'actualité du web et des Nouvelles technologies en général traitée par l'équipe de NeoDiffusion.

LDLC digitalise la liste des fournitures scolaires

La PME Lyonnaise LDLC, pionnière de la vente en ligne de matériel informatique, attaque un nouveau marché : celui des fournitures scolaires.

Après plusieurs échecs de diversification (marques Plugsquare, Lapcorner, Fillspot…), le Groupe LDLC tente une nouvelle fois d’enrichir l’offre de son site LDLC.com, avec près de 2500 références de fournitures scolaires tirées des listes officielles du ministère de l’éducation nationale.

Et pour se différencier sur ce marché traditionnel des fournitures scolaires, LDLC innove avec un service certainement attendu par beaucoup de parents d’élèves : la possibilité de transmettre une photo (ou un scan) de sa liste de fournitures, pour obtenir en quelques secondes un « panier d’achats présélectionnés ». Il ne reste plus qu’à finaliser sa commande et la corvée des fournitures scolaires est terminée.

Du moins c’est la promesse. Lors des tests effectués par NeoDiffusion, si l’expérience est très agréable, les résultats sont plutôt mitigés : correspondance approximative entre produits de la liste et ceux du panier (ex. : porte vues demandé avec 120 vues, porte vues présélectionné avec 80 vues), quantité présélectionnée à l’unité (il faut sélectionner par soi-même les quantités voulues), produits parfois inadaptés à un écolier (ex. : agenda semainier professionnel présélectionné en guise d’agenda scolaire). Tout ceci impose de comparer soigneusement sa propre liste de fournitures scolaires avec le panier d’achats présélectionnés par LDLC, et d’ajuster cette présélection en conséquence.

Au final, l’innovation est quand même présente… Ce service permet dès aujourd’hui de gagner du temps sur l’achat de fournitures scolaire : une partie pourra être achetée en ligne en quelques minutes, réduisant significativement la durée du parcours du combattant en magasin. Et nul doute que la performance du service sera améliorée pour la prochaine rentrée scolaire.

Werner KLINGER
Ingénieur Conseil Web & NTIC.

 

Baisse des fraudes par Carte Bancaire

L’observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France vient de publier son rapport annuel.

En 2017, il y a eu 24,1 milliards de transactions hors espèces, pour un montant total de 27 575 milliards d’euros, soit 6,6% de transactions et 1,5% de montants supplémentaires par rapport à 2016.

Le paiement par carte bancaire (physique et en ligne) est le mode de paiement avec la plus forte croissance : la carte bancaire représente désormais plus de 50% des transactions, devant le prélèvement et le virement bancaire, suivi par le chèque, toujours en déclin (environ 2% des transactions).

Le montant global de la fraude aux moyens de paiements (tous modes de règlements confondus) est en légère baisse, il passe de 798 millions d’euros en 2016 à 744 millions d’euros, même si le nombre de transactions frauduleuses augmente légèrement.

La carte bancaire concentre environ 50% du montant de la fraude, mais 97% des transactions frauduleuses. Celle-ci reste la première source de vulnérabilité, même si le taux de fraude sur les opérations diminue pour s’établir à 0,054%, confirmant la baisse constatée depuis 2015.

Cette amélioration de la fiabilité des transactions par carte bancaire s’explique par une meilleure performance du 3Dsecure et donc une adoption plus large par les ecommerçants, mais également par l’émergence de solutions de scoring des transactions plus fiables et abordables permettant d’activer des contrôles manuels des transactions douteuses.

La conséquence prévisible de ces améliorations est une augmentation des tentatives par les fraudeurs sur des montants de transaction plus faible.

En ce qui concerne spécifiquement les transactions à distance, la baisse du taux de fraude se retrouve dans tous les secteurs d’activité, à l’exception des produits techniques et culturels (8% des transactions), mais aussi à l’exception des transactions entre particuliers et approvisionnements de comptes (2,2% des transactions).

 

Werner KLINGER
Ingénieur Conseil Web & NTIC.

 

RGPD : entrée en vigueur, et après ?

Le Règlement Général européen de Protection des Données à caractère personnel est entré en vigueur le 25 mai 2018… Quelles sont les conséquences pour les entreprises, les associations et les collectivités locales ?

Depuis le 25 mai dernier, les personnes physiques (vos prospects ou clients particuliers, vos salariés ou ceux de vos clients et fournisseurs…) peuvent revendiquer leurs droits, et effectuer des demandes (d’accès, de suppression, de portabilité…) qu’il faudra honorer dans les délais imposés par le RGPD.

Certaines personnes physiques ont des idées fausses sur leurs droits : il faudra faire preuve de pédagogie, et donc mieux maîtriser le sujet qu’elles… [Lire la suite...]

Prestashop victime de spambots

Depuis le début de l’année 2018, des e-commerçants se découvrent victimes de spam en masse sur leur adresse email de contact. Analyse faite, il s’avère que ce sont les formulaires sur leur site de vente en ligne (formulaire de contact et SAV) qui sont pris pour cible.

Le « spam de formulaire » n’est pas un phénomène nouveau. Mais la virulence, et même la violence de ces vagues de spam mérite qu’on s’y attarde : le nombre de soumissions de formulaires peut dépasser les 500 envois en quelques minutes. Face au flot de requêtes engendrées, certains e-commerçants ont vu leur hébergement devenir instable, notamment les e-commerçants qui utilisent un hébergement dédié virtuel de type « VPS ». [Lire la suite...]

Condamnation de Darty par la CNIL

Début 2018, la CNIL a imposé une sanction pécuniaire de 100’000€ à la société DARTY pour avoir manqué à son obligation de sécurisation des données personnelles.

Cette sanction est révélatrice des risques et points de vigilance pour les entreprises concernées par le Règlement Général de Protection des Données (RGPD). En effet, la publication de cette sanction par la CNIL mentionne bel et bien les terminologies du RGPD (notamment celle du « Responsable de Traitement »), mais aussi les principes clés du RGPD : la répartition de responsabilités entre le Responsable de Traitement et le sous-traitant, l’obligation de résultats en termes de sécurité des données.

Il y a plusieurs enseignements à tirer de cette sanction : [Lire la suite...]

Condamnation pour backlinks et redirection vers concurrent

Dans le monde du référencement naturel (SEO), il y a deux grandes approches profondément opposées :

  • L’approche « White Hat » qui respecte les législations et préconisations des moteurs de recherche ;
  • L’approche « Black Hat » qui utilise tout les moyens pour parvenir à ses fins.

La finalité du référencement naturel est toujours la même : faire apparaitre en tête des résultats des moteurs de recherche comme google.fr un site web précis correspondant aux requêtes (mots ou expressions clés) ciblées des internautes. Plus les recherches sont populaires (ex : « idée cadeau st valentin »), plus la concurrence est rude, et plus il est tentant de recourir à une approche « Black Hat ».

Dans son jugement du 17 octobre 2017, le tribunal de commerce de Belfort a jugé un mandataire automobile responsable du système frauduleux Black Hat SEO mis en place par son prestataire et l’a condamné à verser 38 941 € à son concurrent victime de ces pratiques. [Lire la suite...]

PayPal lance sa cagnotte en ligne gratuite

La société Paypal, qui propose des services de paiement et d’échange d’argent en ligne, a annoncé le 9 novembre 2017 l’ouverture d’un nouveau service gratuit. Il s’agit de la cagnotte en ligne, permettant de collecter de l’argent pour les dépenses partagées avec des proches.

La motivation de Paypal est évidente : convaincre toujours plus d’internautes d’ouvrir un compte, puisque c’est l’unique condition pour contribuer à une cagnotte en ligne Paypal. [Lire la suite...]

20% des employés ont cliqué…

L’information a été relayée par les médias sous différentes formes : « Bercy pirate lui-même les e-mails de ses agents », « Bercy a « testé » ses agents en leur envoyant de faux e-mails », « Bercy envoie de faux mails aux salariés »…

Lundi 2 octobre avant 10h00, quelques 145 000 agents de Bercy et d’autres agences indépendantes ont reçu un mail envoyé par Jean-Baptiste Poquelin, Thérèse Desqueyroux ou encore Emma Bovary (des grands noms de la littérature donc), dans lequel on leur proposait notamment des places de cinéma gratuites. [Lire la suite...]

Conséquences du vol de données Instagram

Le 31 aout 2017, un vol de données personnelles a été confirmé par Instagram. Initialement, seules les données personnelles de stars semblaient visées… et donc peu de personnes se sont senties réellement concernées.

Toutefois, les investigations menées par ARSTECHNICA ont révélé qu’un bien plus grand nombre de comptes Instagram ont été touchés : selon les sources, les données personnelles de plus de 6 millions d’utilisateurs ont été volées. [Lire la suite...]

Simplification de la loi fiscale applicable au 1 janvier 2018

Partager sur Facebook Partager sur twitter Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin

Communiqué de presse loi finance 2018

Un dispositif de la loi de finances de 2016 visant l’usage des logiciels de comptabilité et de gestion commençait à faire beaucoup de remous tant au sein des entreprises traditionnelles que les e-commerçants.

En effet, dans la mouture encore en vigueur mi-2017, elle imposait l’utilisation au premier janvier 2018 de logiciels « certifiés » pour l’enregistrement de tous les paiements : logiciels de facturation, de comptabilité, ERP, e-commerce étaient concernés. [Lire la suite...]