3. Les bénéfices et limites de l’affiliation

L’un des atouts indéniable de l’affiliation est d’offrir un accès rapide à un potentiel de plusieurs milliers d’apporteurs d’affaires, pour un coût raisonnable : celui de la mise en place de la campagne d’affiliation.

Pour autant, toutes les campagnes d’affiliation n’auront pas toutes la même performance en terme de ventes générées. Citons parmi d’autres quelques facteurs de succès : choisir la bonne technologie pour gérer son programme d’affiliation, et si l’on passe par une plateforme d’affiliation, choisir la bonne plateforme… Chacune a ses caractéristiques, son réseau d’affiliés, sa typologie de clientèle.

Il convient également de définir au plus juste le montant des rémunérations que l’on est prêt à verser. Il convient enfin de considérer l’affiliation comme un élément à part entière de sa stratégie commerciale. A ce propos, les affilieurs qui négligent cette vision d’ensemble, vont se plaindre de verser des commissions pour des ventes qu’ils auraient faites « de toutes les façons ». Certes mais en contrepartie, l’affilié génèrera aussi des ventes qui ne seront pas comptabilisées. Par exemple, à défaut de générer un acte d’achat immédiat, l’affilié va contribuer à augmenter une notoriété qui générera éventuellement plus tard et par ailleurs un acte d’achat qui ne sera pas mis sur le compte de l’affilié.

Considéré donc globalement, tout le monde s’y retrouve : dans la plupart des cas, cela reste un partenariat gagnant/gagnant.

Mais attention, pour l’affiliation comme pour beaucoup d’autres aspects des NTIC, il n’existe pas de recommandation systématique et universelle : telle approche, tel budget, telle plateforme d’affiliation peut convenir dans certains cas, mais pas dans d’autres. Afin de préparer efficacement votre campagne d’affiliation, pensez à investir dans un conseil indépendant et sur mesure !