1. « VoIP », « ToIP », « téléphonie sur Internet »…

Il faut différencier le service de Voix sur IP (VoIP) qui permet seulement de dialoguer oralement entre 2 ordinateurs ; et la téléphonie sur IP (ToIP) qui offre les mêmes services que le réseau téléphonique traditionnel.

Les acteurs typiques de la VoIP sont MSN messenger et Skype. Ce dernier propose également d’appeler et de recevoir des appels depuis le réseau téléphonique fixe.

Nous utilisons ici l’expression Téléphonie sur IP lorsque les services téléphoniques de base sont proposés, c’est à dire : appeler et être appelé depuis un poste fixe identifié comme « unique » sur le réseau téléphonique traditionnel. Selon ce critère, l’offre actuelle Skype (SkypePro ou autre), relève plus de la VoIP, que de la Téléphonie sur IP.

La téléphonie sur IP (ToIP) permet de téléphoner via un réseau informatique comme Internet ; par opposition au téléphone dit « classique » qui utilise le Réseau Téléphonique Commuté (RTC). Ce dernier constitue une infrastructure qui manque de souplesse et utilise des équipements spécifiques onéreux.

La téléphonie sur IP utilise quant à elle des équipements standards, donc moins cher. De plus, cette technologie peut vous donner accès à des fonctions habituellement réservées aux possesseurs d’autocommutateur (PABX dans le jargon) : renvoi d’appel, message d’attente, transfert d’appel, appel inter-site…
On parle alors de téléphonie IP-Centrex.

La ToIP peut également vous donner accès à des services de mobilité : être joignable au même numéro où que vous vous trouviez, recevoir vos messages vocaux dans votre boîte mail,… à condition d’avoir accès à une connexion Internet
adaptée, bien sûr…