LDLC digitalise la liste des fournitures scolaires

La PME Lyonnaise LDLC, pionnière de la vente en ligne de matériel informatique, attaque un nouveau marché : celui des fournitures scolaires.

Après plusieurs échecs de diversification (marques Plugsquare, Lapcorner, Fillspot…), le Groupe LDLC tente une nouvelle fois d’enrichir l’offre de son site LDLC.com, avec près de 2500 références de fournitures scolaires tirées des listes officielles du ministère de l’éducation nationale.

Et pour se différencier sur ce marché traditionnel des fournitures scolaires, LDLC innove avec un service certainement attendu par beaucoup de parents d’élèves : la possibilité de transmettre une photo (ou un scan) de sa liste de fournitures, pour obtenir en quelques secondes un « panier d’achats présélectionnés ». Il ne reste plus qu’à finaliser sa commande et la corvée des fournitures scolaires est terminée.

Du moins c’est la promesse. Lors des tests effectués par NeoDiffusion, si l’expérience est très agréable, les résultats sont plutôt mitigés : correspondance approximative entre produits de la liste et ceux du panier (ex. : porte vues demandé avec 120 vues, porte vues présélectionné avec 80 vues), quantité présélectionnée à l’unité (il faut sélectionner par soi-même les quantités voulues), produits parfois inadaptés à un écolier (ex. : agenda semainier professionnel présélectionné en guise d’agenda scolaire). Tout ceci impose de comparer soigneusement sa propre liste de fournitures scolaires avec le panier d’achats présélectionnés par LDLC, et d’ajuster cette présélection en conséquence.

Au final, l’innovation est quand même présente… Ce service permet dès aujourd’hui de gagner du temps sur l’achat de fournitures scolaire : une partie pourra être achetée en ligne en quelques minutes, réduisant significativement la durée du parcours du combattant en magasin. Et nul doute que la performance du service sera améliorée pour la prochaine rentrée scolaire.

Werner KLINGER
Ingénieur Conseil Web & NTIC.