Des millions de données personnelles supprimées

Dans ses décisions du 8 et 30 octobre 2018, la CNIL a ordonné la suppression de respectivement 14 et 42 millions d’enregistrements de données personnelles, collectées sans le consentement des personnes concernées. Même s’il s’agit de deux décisions et de deux entreprises distinctes, le motif est le même : la géolocalisation via des applications mobiles.

C’est un coup dur pour toutes les entreprises qui pensaient que la CNIL n’effectuerait pas de contrôle avant longtemps. En effet, dans sa décision MED-2018-042, la CNIL précise que le contrôle de la « seconde entreprise » a eu lieu le 19 avril 2018, soit « avant » le 25 mai 2018, date d’entrée en vigueur du Règlement Général de Protection des Données (RGPD). [Lire la suite...]

Google se mets en conformité sur les Cookies


Depuis quelques semaines, un curieux message est affiché sur google.fr avant la liste des résultats de recherche : « Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies. »

Capture d'écran du message Google concernant les Cookies

Le message qui apparait lors d'une recherche sur Google

Ce message d’apparence anodine est un signal fort : le géant Google a décidé de se plier à la loi « informatique et libertés » modifiée par l’ordonnance du 24 aout 2011. Cette ordonnance transpose le fameux « Paquet Télécom », chargé de mettre en œuvre la directive européenne de 2009. Son interprétation était toutefois large : peut-on considérer que la possibilité de configurer le navigateur internet pour accepter ou non les Cookies suffit pour répondre à cette ordonnance, ou faut-il acquérir explicitement l’accord de l’internaute via un pop-up ? [Lire la suite...]