Google Adwords supprime deux tiers de ses affichages…

L’information est passée (presque) inaperçue, pourtant, tout le monde pouvait le voir… Mais on remarque plus difficilement quelque chose qui manque ! Depuis mars 2016, les publicités Adwords ont disparu de la colonne de droite des résultats de recherche Google :

 

Figure 1 : Résultats Google, désormais sans publicité Adwords à droite

L’information n’est pas officiellement confirmée par Google, si bien que l’on ne sait pas s’il s’agit d’un test, ou d’un changement durable, ni quelles sont les motivations de la filiale d’Alphabet (voir notre Lettre d’Information n°54).

Du coup, les spéculations vont bon train : [Lire la suite...]

Attention aux liens sponsorisés empoisonnés

L’internaute est habitué aux mises en garde concernant les liens provenant d’un email, ou aux risques à visiter des sites « illegaux ».

Ces derniers mois, une nouvelle menace a vu le jour : l’utilisation des liens sponsorisés (comme sur l’illustration ci-dessous), pour que l’internaute installe un logiciel espion en croyant installer le logiciel officiel. [Lire la suite...]

Google Adwords s’assure des revenus récurrents

Si vous envisagez d’avoir recours aux Adwords pour votre entreprise, ou alors, si comme nous, vous créez fréquemment des comptes Adwords pour vos clients ; l’information ne vous a peut-être pas échappée : il est désormais impossible de choisir un mode de facturation autre que « différé ». Et les conséquences sont loin d’être négligeables pour votre entreprise ou vos clients… Et bien sûr pour Google ! [Lire la suite...]

Google se mets en conformité sur les Cookies


Depuis quelques semaines, un curieux message est affiché sur google.fr avant la liste des résultats de recherche : « Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies. »

Capture d'écran du message Google concernant les Cookies

Le message qui apparait lors d'une recherche sur Google

Ce message d’apparence anodine est un signal fort : le géant Google a décidé de se plier à la loi « informatique et libertés » modifiée par l’ordonnance du 24 aout 2011. Cette ordonnance transpose le fameux « Paquet Télécom », chargé de mettre en œuvre la directive européenne de 2009. Son interprétation était toutefois large : peut-on considérer que la possibilité de configurer le navigateur internet pour accepter ou non les Cookies suffit pour répondre à cette ordonnance, ou faut-il acquérir explicitement l’accord de l’internaute via un pop-up ? [Lire la suite...]

Sur Google le Shopping n’est plus gratuit

Exemple de résultats produits "sponsorisés" (cliquer pour une vue d'ensemble)

Le géant de la recherche sur Internet (toujours plus de 90% de parts de marché en France début 2013 selon At Internet) n’en finit pas d’augmenter ses profits.

Google a en effet commencé à facturer, à compter du 13 février, chaque clic sur les produits affichés dans les résultats de recherche. Une évolution que l’on prédisait il y a 2 ans, lorsque Google a proposé aux e-commerçants de partager « gratuitement » avec Google leur base de données produits, pour mettre leurs produits en avant dans les résultats de recherche sur Google. [Lire la suite...]

Lancement réussi pour Google Plus

Fin juin, Google a révélé un nouveau service de type « média social » Google+ (GooglePlus). Google est familier de l’expérimentation, du lancement de nouveaux services, quitte à les fermer par la suite (cf Google Wave, Google Friends, Google Annuaire…). Mais le buzz est réussi pour Google+ : quelques heures après le lancement, Google a été contraint de restreindre les inscriptions pour faire face à l’afflux massif de demandes d’accès ! [Lire la suite...]

La longue traine sous le microscope

Le concept de la « longue traîne » date de 2004, et est depuis utilisée à toutes les sauces parfois mal à propos. Chris Anderson à inventé cette expression pour décrire le profil particulier des ventes de livres sur Amazon.com : contrairement à une librairie traditionnelle qui fait le plus gros de son chiffre d’affaires avec des Best Sellers, le libraire réalise l’essentiel de ses ventes avec des produits qui ne sont pas des best sellers.

Deux chercheurs français, Pierre-Jean Benghozi (CNRS) et Françoise Benhamou (CEPN), ont étudié le concept, comme nous le rapporte VNUnet. On retiendra notamment selon cette étude que l’effet de la longue traine doit être provoqué, en particulier grâce aux « mécanismes des sites en ligne affichant, pour un titre donné, les titres similaires choisis par les internautes ». Ce sont par exemple les fameuses recommandations d’Amazon: « Les clients ayant acheté cet article ont également acheté… ».

Selon ce concept, plus il y a de produits à vendre, plus le site de e-commerce généra des revenus. Mais le modèle de Chris Anderson reste un modèle théorique. un site de e-commerce est confronté à un réalité très pratique: disposer d’un inventaire de plusieurs milliers de références comme RueDuCommerce.fr implique de disposer d’une capacité logistique et surtout de stockage importante. Stockage, puisque qu’il s’agit de références qui seront peu vendues.

[Lire la suite...]