Sur le Web, ce n’est pas l’audience qui compte, mais l’Audience

Lorsque l’on possède un site web, ou encore lorsque l’on édite une newsletter, il est légitime de vouloir mesurer son « succès ». L’indicateur de performance que l’on a tendance à choisir naturellement est le nombre de visiteurs.

Mais attention, ce choix d’indicateur n’est pas anodin, il convient de bien « mesurer » toutes les implications du choix de tel ou tel indicateur. D’autant que l’on utilisera par la suite le même indicateur de performance pour négocier l’acquisition/la cession de son site, l’achat/la vente d’espaces publicitaires, ou encore pour négocier des partenariats.

Dans tous les cas, le choix de l’indicateur de performance influencera la valorisation du site. Ainsi, lorsque le critère de performance choisi est le nombre de visiteurs, toute baisse de trafic s’avère vite dramatique. C‘est ce qu’a malheureusement vérifié Myspace, le site communautaire évoqué dans notre dossier sur les réseaux sociaux (disponible sur simple demande).

[Lire la suite...]

Composez vos flux RSS à la carte avec FeedMiX

Une nouvelle brique vient d être offerte à la communauté des utilisateurs du web. En effet, Novaclic vient de rendre public son applicatif de « mashup » de flux RSS, baptisé FeedMix™.

Le principe de cet outil est extrêment simple: permettre de créer un flux RSS composé d’un ou plusieurs autres flux RSS, après avoir éventuellement appliqué un filtrage pour ne retenir que les informations qui vous intéresse. [Lire la suite...]

WEB: Le danger peut venir du courrier…

Vous êtes régulièrement mis en garde contre les mails de type phishing (se faisant passer pour un tiers en vue de récupérer des données sensibles) ou les attaques très ciblées contre une personne précises (qui peut conduire jusqu’au vol de nom de domaine).

Cette fois, notre mise en garde concerne… le courrier postal. Même si le phénomène n’est pas nouveau, il nous parait utile d’aborder le sujet, surtout que les noms de sociétés impliquées évolue avec le temps.

[Lire la suite...]

Des hackers au service du spam…

Cet été 2009 a vu une recrudescence du « spam de formulaire ».

Le « spam de formulaire » est une technique qui consiste à envoyer, de manière automatique et de masse, des commentaires sur des blogs, des forum, des formulaires de contact…Rien a voir avec le webmaster maladroit qui dépose quelques commentaires « publicitaires »: on parle ici de milliers, voir millions de commentaires.

Cette vague de spam de formulaire à commencé début août, donc au creux de l’été, et ce n’est probablement pas un hasard: beaucoup de sites web étaient sans surveillance… [Lire la suite...]

SEO : baisse des parts de marché de google

C’est tout du moins ce que nous pensons, suite à l’annonce de l’accord passé en Yahoo! et Microsoft.

Le portail Yahoo! et Microsoft ont annoncé le 29 juillet 2009 un partenariat croisé : Yahoo! utilisera le nouveau moteur de recherche Bing de Microsoft sur son portail, et en retour sera seul à commercialiser les espaces publicitaires « premium » (autrement dit: les enchères sur mots clés). [Lire la suite...]

Les réseaux sociaux se spécialisent…

Le dossier de notre Lettre d’Informations NTIC du mois de mars était consacré aux réseaux sociaux en ligne. Dans ce dossier (disponible sur simple demande), nous laissions entendre qu’il y a potentiellement autant de réseaux sociaux que de centres d’intérêts.

La tendance à la spécialisation se confirme avec le lancement de rezotour, le réseau social des professionnels du secteur tourisme-loisirs-culture. Proposé par la revue ESPACES tourisme et loisirs, ce nouveau réseau social est en ligne dans sa version bêta depuis le 28 mai 2009. Le groupe ESPACES a probablement bien su capter les besoins de la profession, dans la mesure où phocuswright.com a annoncé une initiative similaire (anglophone) le 2 juin 2009. [Lire la suite...]

Cas pratique : 3 500 sites web infectés

Dans le cadre de nos interventions (missions de conseil, formations, conférences…) d’aide au choix d’une solution technique pour le site web de nos clients, nous attirons systématiquement l’attention de nos clients sur les responsabilités dont ils héritent. Ainsi, s’il est aisé de déployer un site sous joomla! (pour ne citer qu’un CMS), assurer sa maintenance peut ne pas être à la portée de chacun. [Lire la suite...]

1. Définition du SPAM et motivation des spammeurs

Nous avons choisi la définition donnée par SpamCop.net, la principale organisation de lutte contre le SPAM par email :

Pourriel (SPAM par email) = courriel non sollicité envoyé en masse.

Tous les courriels envoyés en masse ne sont pas du pourriel. Tous les courriels publicitaires ne sont pas du pourriel. Pour être considéré comme pourriel, l’email doit à la fois être envoyé en masse et ne pas avoir été sollicité au préalable. Un courriel non sollicité est un courriel que le destinataire n’a pas accepté de recevoir (de manière implicite ou explicite). Si le destinataire a accepté de le recevoir, le courriel n’est pas un spam.

Motivation du spammeur

Une des questions que l’on me pose le plus souvent  concerne la motivation des auteurs de SPAM : « Pourquoi passent-ils leur temps à SPAMMER ?… ». Et lorsque je réponds en expliquant que des centaines de milliers d’euros de gains sont en jeu, la réaction de mon interlocuteur est systématiquement l’incrédulité ! [Lire la suite...]

2. Comment se prémunir du SPAM

Comme souvent, la meilleure protection reste… la prévention.

Pour éviter les courriels indésirables, préservez votre adresse email : ne la communiquez pas à n’importe qui ! Au besoin, utilisez des services de redirections d’emails, qui vous fournissent une adresse email « publique ». Ce service re-dirige les messages de vos correspondants vers votre adresse email habituelle. Vous pouvez ainsi diffuser sans crainte cette adresse « publique » (lors de salons, sur des forums Internet,…) : le jour où vous recevrez trop de pourriel à cette adresse, vous en changerez simplement en quelques clics

[Lire la suite...]

3. Les solutions anti-spam

Comment fonctionnent les solutions anti-spam

Contrairement aux mesures préventives, les solutions anti-spam vont automatiquement traiter les messages reçus. Dans la majorité des cas ce traitement intervient message par message, au fil de leur arrivée. Un premier mode de fonctionnement des solutions
anti-spam est purement technique.
Cela commence par l’analyse des paramètres qui entourent le message : adresse IP de l’émetteur ou de l’intermédiaire, informations fournies (nom de l’émetteur, destinataire…). Il s’en suit une liste de critères techniques : l’émetteur ou l’intermédiaire est-il un SPAMMEUR notoire, le message respecte-t-il les normes, contient-il des anomalies (pas de titre, pas de destinataire visible…), l’adresse IP réelle appartient-elle vraiment à l’expéditeur annoncé… La seconde approche est basée sur le contenu du message. Le message contient-il des mots suspects (la fameuse pilule bleu que l’on ne citera pas ici pour éviter que cette newsletter soit considérée comme du SPAM) ?… Le message contient-il une construction étrange (proportion de mots suspects anormale), uniquement des images (le texte est alors affiché dans l’image), un texte illisible (ID=sdkuiz5743ABSBS9 par exemple) ?… L’expéditeur est-il connu ou non du destinataire (figure ou non dans son carnet d’adresse) ?… Des messages similaires (selon les critères ci-dessus) ont-ils été marqués comme « SPAM » par le destinataire (vous !), ou au contraire ont-ils été retirés du dossier « courrier indésirable » ?… [Lire la suite...]