Google démontre que Bing copie ses résultats

Dans un long billet sur leur blog officiel (en anglais), google explique comment ils ont découvert sur le moteur de recherche de Microsoft des résultats qui leurs semblaient provenir de leur propre moteur de recherche, et comment ils en ont fait par la suite la preuve.

Ce billet rédigé par Amit Singhal, directeur du département « Qualité des recherches » de google, décrit le piège tendu au moteur de recherche Bing, exploité par microsoft. Le but était de démontrer que la barre de recherche Bing et la fonction « suggérer un site » de Internet Explorer 8 sont utilisées par Bing pour reprendre les résultats du moteur de recherche Google.

A ce stade, Microsoft dément tout acte de ‘copie des résultats de google », et on pourrait parier que la prochaine réponse sera « c’est un effet de bord du fonctionnement de la barre de recherche ».

Pour faire la preuve de cette copie, google a mis en oeuvre une technique simple, fréquemment utilisée pour démontrer qu’un tiers vole des contenus: publier une information non pertinente et incongrue.

Le piège tendu par Google à Bing

Fin octobre 2010, google a créé 100 expressions clés totalement fictives (parmi lesquelles hiybbprqag, delhipublicschool40 chdjob ou encore juegosdeben1ogrande.

Il a ensuite associé pour chacune de ces requêtes un résultat de recherche tout aussi fictif:

Comme on peut le deviner, le site affiché en résultat n’a aucun lien avec l’expression clé (hiybbprqag).

Google a ensuite confié à 20 de leurs ingénieurs des ordinateurs portables neufs, tout juste déballés. Ceux-ci ont simplement configuré Internet Explorer 8 pour utiliser la fonctionnalité « suggérer un site » et utiliser la barre « Bing », puis effectué sous Internet Explorer 8 des recherches sur google.com pour les 20 expressions clés fictives.

Quelques semaines plus tard, les premiers résultats ont été éloquents: certains de ces résultats de recherche, hautement improbables, sont apparus tels quels dans le moteur de recherche Bing.com :

Comme on peut le constater, exactement la seule et même page (taeamoneticket.com) qui est proposée comme résultat par le moteur de recherche Bing.com, alors que celle-ci n’a aucun rapport avec le mot clé saisi, hiybbprqag. Dans son billet, Amit Singhal donne d’autres exemples tout aussi éloquents.

Cette expérience menée par google montre que le moteur de recherche Bing utilise pour ses résultats une forme de combinaison de:

A croire que Microsoft n’a pas su développer un algorithme indépendant suffisamment puissant pour concurrencer celui de google…

 

Werner KLINGER
Ingénieur Conseil Indépendant.