1 PME sur 5 dispose d’un site Internet

D’après un sondage cité par la chaîne suisse TSR, 22% des  moyennes, petites et très petites entreprises (PME/TPE) françaises ont un site WEB. A titre de comparaison, le même sondage révèle que les deux tiers ont accès à internet.

On pourrait rentrer dans le jeu du commanditaire du sondage, qui en profite pour annoncer sa solution de pages web pour la cible TPE, et dire « seulement 1 sur 5! ». Mais en réalité, 22% des TPE et PME, c’est déjà un bon score.

Nous sommes les premiers à dire qu’il ne faut pas à tout pris « avoir un site web ». C’est un projet à par entière, avec du temps et un budget à y consacrer. Mieux vaut ne rien faire que faire mal: dans ce domaine, une « erreur de jeunesse » peut vous pénaliser (ou simplement vous coûter cher) durant de longues années.

Bien sûr, le web est incontournable aujourd’hui. Mais pour autant, toutes les entreprises n’ont pas besoin d’avoir leur propre site web: il existe des solutions alternatives, comme être référencé dans un annuaire. Mais attention, là encore, à ne pas commettre d’erreur de débutant: un faux pas peut pénaliser le référencement naturel de votre entreprise, à moins d’y mettre des moyens démesurés pour sortir de l’ornière.

Pour autant, le Web est source de nombreuses opportunités, quelle que soit l’activité, la cible de l’entreprise. A défaut de vouloir recourir aux services d’un conseil indépendant, nous vous invitons à vous rapprocher de vos syndicats de métier,ou simplement de vos confrères qui ont franchis le pas: la réussite d’un projet Web passe par l’échange des bonnes pratiques.

Source: TSR.ch .